dimanche
3 Sivan 5777
ג סיון ה-תשע``ז
28 mai
 













 


Visite avec Michel Fugain à Jérusalem

 


Reportage David Mansour à Zikhon Yaakov pour i24 News

 


Reportage David Mansour - Fouilles archéologiques Jérusalem pour i24 News

 


Reportage David Mansour - Mont Sion Jérusalem pour i24 News

 


Reportage David Mansour à Césarée pour i24 News



 

Visite des chutes d'Ein Gedi et d'Israël avec guide privé.

EIN GEDI UN PETIT COIN DE PARADIS...
Par David Mansour de Tiyoul-Tov



Ein Gedi se trouve sur la rive occidentale de la Mer Morte. Cet oasis nous offre un spectacle flamboyant de faune et de flore unique au monde. On peut y faire des excursions en famille ou entre amis, et y découvrir des paysages à couper le souffle! Vous pourrez aussi vous promener entre les bouquetins semi-sauvages de cette réserve naturelle mondiale classée par les Nations Unis. Mais Ein Gedi n'est pas que soleil et "farniente", c'est aussi une partie de notre Histoire …

Découvrons ensemble l’un des plus merveilleux sites d'Israël.

Ein Gedi signifie littéralement : "la source du bouquetin". Les jeunes bouquetins de Nubie vécurent de tous temps près des sources d'Ein Gedi. Déjà, à l'époque du Roi David, la Torah nous parle des "abris d'Ein Gedi" et des "sentiers escarpés des chamois" (I Sam.24), dans ces spectaculaires canyons, ou David alla trouver refuge, poursuivi par le Roi Saul.

Cette abondance en eau, vient de ruisseaux des montagnes de Judée, qui se jettent dans la Mer Morte : les ruisseaux de David, d'Arougot, ou de Bokek. Ce climat tempéré, voir même tropical, et cette profusion d'eau constituaient de parfaites conditions pour les vignobles du Roi Salomon. D'ailleurs, il écrit dans le Cantique des Cantiques (1:14):"Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troène dans les vignes d'Ein Gedi"!

Sur ce verset, Rachi (commentateur de la Thora) explique que ces vignes avaient reçu une bénédiction particulière. En effet D.ieu bénit ces vignobles de sorte qu’ils produisaient de bons raisins 4 à 5 fois par ans! L’Eternel voulait pardonner au peuple juif ses fautes et ses « caprices » dans le désert lors de la sortie d'Egypte, et par la même, lui prouver son amour.

Parmi les multiples bienfaits d’Ein Gedi, un parfum, jadis de renommée mondiale, et unique en son genre. A l’époque de l’invasion Romaine, l’existence de ce parfum à la senteur si particulière vient aux oreilles de l’empereur qui se donne pour but d’en faire le prestige de sa campagne. Les romains trouvent alors à Ein Gedi une ville développée. Mais les habitants, désireux de protéger cette tradition ancestrale, en détruisent toutes les traces : vergers, ateliers de fabrications, réserves… Les soldats romains réussiront néanmoins au terme de durs combats, à s’emparer de quelque extraits, mais sans le procédé de fabrication.

Dans les années soixante-dix, un agriculteur qui labourait son champ, fit une découverte exceptionnelle : une synagogue du IIIe siècle attendait patiemment qu'on la découvre! Cette merveille presque intacte, révèle alors une architecture toute particulière. Déjà à l'époque, il y avait un emplacement destiné au chef de la communauté (appelé la chaire de Moïse), sculpté dans le mur est de la synagogue. On y observe aussi des bancs pour les fidèles, construits le long du mur sud et une bimah centrale (estrade) ou l'officiant priait et lisait dans le Sefer Torah. La synagogue est ornée de splendides mosaïques d’époque désormais rénovées, illustrant des maximes hébraïques et araméennes. Cette synagogue fut en service pendant plus de 400 ans jusqu’à être ravagée par un incendie.

Parmi les trésors que recelait ce vestige, un « butin » de 5000 pièces datant du 4ème siècle, mais aussi et surtout un candélabre à 7 branches, similaire à celui du Temple, seule et unique pièce de ce type jamais retrouvée, fabriqué par des juifs, car en effet la loi juive interdit de recopier un chandelier à 7 branches comme celui qui était autrefois au Beit a Mikdach.

En 1953, les premières implantations juives au kibboutz Ein Gedi sont venues pleins de courage et de force pour reconstruire toute une vie juive en harmonie avec la nature. Ce sont des amoureux à la main verte qui composèrent le fameux jardin botanique du kibboutz, d'une rare beauté, célèbre dans le monde entier pour son osmose entre plantes désertiques et tropicales.

Alors bien évidement, nous sommes désormais - ou pas encore pour certains - en vacances, et l’on verra alors dans Ein Gedi une station thermale de renommée mondiale, avec ses centres de remise en forme, ses spa, ses bains iodés, traitements de boue, massages....

Célibataires, enfants, familles, tout le monde «trouve son compte » à Ein Gedi dans une harmonie complète avec la nature. Des centres observant la pratique de Tsniout sont mêmes désormais en activité pour votre plaisir bonnes vacances !

David Mansour votre guide privé à Ein Gedi et en Israël vous organise des journées inoubliables et personnalisées pour tous vos événements! Pour familles, groupes, communautés et individuel en V.I.P

David Mansour : 00972-52-43-34-254 ou david.mansour@gmail.com

-Idée de parcours pour une visite dans le Désert de Judée avec David Mansour:

Balade et baignade dans le parc des chutes paradisiaques d'Ein Gedi, visite de la synagogue antique d'Ein Gedi, visite du site des grottes des manuscrits de la Mer Morte à Qumran, la Forteresse de Massada, la station des piscine thermales, , baignade a la Mer Morte...

Cliquez ici et contactez-nous pour un devis

Alors à bientôt en Israël!

En conséquence et en application des dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, et notamment des articles L. 122-4 et suivants, il est interdit de reproduire, copier, modifier, transmettre, diffuser, même partiellement, sur tout type de support existant ou à venir, l’un quelconque des éléments figurant sur le site, sans le consentement préalable et écrit de David Mansour

 

 


© Conception & Realisation 5766-5777 Meyer Benayoun