lundi
4 Sivan 5777
ד סיון ה-תשע``ז
29 mai
 













 


Visite avec Michel Fugain à Jérusalem

 


Reportage David Mansour à Zikhon Yaakov pour i24 News

 


Reportage David Mansour - Fouilles archéologiques Jérusalem pour i24 News

 


Reportage David Mansour - Mont Sion Jérusalem pour i24 News

 


Reportage David Mansour à Césarée pour i24 News



 

Visite de Jéricho et d'Israël avec guide privé.

JÉRICHO LA VILLE DES PALMIERS...
Par David Mansour de Tiyoul-Tov.



Jéricho, (Yériho) du mot hébreu reah' qui signifie "parfumé", est une ville, depuis des millénaires et encore aujourd'hui, embaume tous ses entourages du parfum qui émane de ses vergers. La "Ville des Palmiers" s'étend sur le côté occidental du Jourdain à 250 mètres au dessous du niveau de la mer, ce qui fait d'elle la ville la plus basse du monde. Mais il ne faut pas s'y tromper, Jéricho n'est pas seulement une ville ou il fait bon se relaxer à l'ombre des palmiers en appréciant les senteurs exotiques ! Derrière cette image simpliste se cache une vie juive intense et plurimillénaire, une vie chargée de symboles et de mystique ! Découvrons ensemble cette ville de notre très cher pays.

Jéricho est la première ville conquise par le peuple juif à son entrée en Canaan. C’est pourtant la première qui sera offerte à l’AP, qui laissera, sur la lignée de la destruction du tombeau de Joseph à Sh’em, la synagogue pourtant symbolique de « Chalom al Israël » de Yerih'o se faire piller puis brûler, ruinant ainsi un édifice vieux de 1500 ans !

Revenons à Jéricho, c’est une des plus anciennes cités du monde. La Torah nous enseigne que Josué prend la succession de Moïse après son départ de ce monde, et conduit le peuple - il y a quelque 3300 ans - dans sa conquête d'Israël, cf. le Livre de Yéhoshua (Josué).

 

La première étape est naturellement Jéricho, porte du pays de Canaan. Place stratégique et symbolique de haute importance protégée par ses célèbres murailles ! Mais Cette guerre n’était pas une guerre de conquête comme les autres, avec ses pillages et ses meurtres ! Et c’est la providence divine elle-même qui marqua cette conquête du sceau de la sainteté et de la légitimité.

Ainsi, alors que Jéricho est réputée pour l’inviolabilité de sa muraille épaisse de près de 6 mètres (!), et que bien des armées s’y sont attaquées en vain, les hébreux se contentent de tourner autour de la muraille, une fois par jour, pendant 7 jours, avec l’arche sainte et 7 cohanim (grands prêtres du sanctuaire). Au 7ème jour, ils réitèrent la même opération, en soufflant le chofar (corne de bélier), et, sans porter un coup, la muraille s’ébrèche, puis se fend, pour enfin s’effondrer complément, par la simple volonté divine.

Sur un plan archéologique, Bryant Wood a, au cours de recherche sur le site, trouvé des restes de la muraille, et date expressément la destruction du mur à l’époque de Josué et de l’entré du peuple juif en Terre sainte (soit environ -1400)

Fait tout autant signifiant, l’on trouve aussi nombre de jarres remplies de toutes sortes de céréales. L’explication est assez simple, le peuple juif avait reçu la bénédiction pour conquérir la ville, mais avec l’interdiction formelle de la piller. La ville fut détruire, mais aucune de ses richesses ne fut touchée.

La ville et son butin furent d’ailleurs maudits. Josué déclare "Maudit soit devant l'Éternel l'homme qui se lèvera pour rebâtir cette ville de Jéricho ! Il en jettera les fondements au prix de son premier-né, et il en posera les portes au prix de son plus jeune fils."(6:26). Ces propos ont bien était vérifié car dans le premier livre des rois, des siècles plus tard, H'iel de Béthel rebâtit Jéricho : " Il en jeta les fondements au prix d'Abiram, son premier-né, et il en posa les portes aux prix de Segub, son plus jeune fils, selon la parole que l'Éternel avait dite par Josué, fils de Nun." (16:34).

Après Jérusalem, Jéricho est le site le plus excavé d'Israël. On y découvrit une tour néolithique de 8m de diamètre, aussi 8m de haut et était reliée par l'intérieur à un mur de 4m d'épaisseur. Se basant sur cette découverte, les archéologues ont distingué Jéricho comme étant "la plus vieille ville du monde". Une construction de cette envergure reflète clairement une société organisée et une autorité centrale, cependant il existe de bonnes raisons de douter de la datation de la tour de 10 millions d’année et son utilisation comme fortification défensive..?!

Le Tell es Sultan, le site archéologique, formé par la superposition des couches d’occupations successives du site.

La région de Jéricho avait un temps appartenu à la célèbre Cléopâtre, puis à l’empereur Auguste Octave qui l’avait restituée à Hérode le Grand. On peut y visiter les restes du palais que ce roi y avait fait ériger sur les battisses des résidences grandioses des princes Hasmonéens. Il s’agissait d’un palais magnifique alimenté en eau par des aqueducs et comportant deux grandes cours et une piscine. C’est là qu’Hérode et son entourage résidaient en hiver. Si à Jérusalem il peut faire froid et même neiger, à Jéricho, située dans le désert et à environ 250 mètres sous le niveau de la mer, le climat reste très agréable tout au long de l’année.

En 1872, le gouvernement turque a mis en vente les deux tiers des terres de Jéricho. Pour la bonne raison que les paysans ne voulaient plus payer d'impôts. Les terrains étaient sur le point d'être achetés par deux investisseurs arabes, quand un groupe de juifs de Jérusalem a décidé de l'acquérir au plus vite. Ils se sont arrangés (financièrement) avec les deux autres investisseurs arabes, l'affaire était presque signée. Ils avaient même trouvé un nouveau nom pour leur ville: Petah' Tikva comme il est dit dans la Torah :"La je lui rendrai ses vignobles (…) deviendra comme la Porte de l'Espérance, elle y entonnera des chants" (Osée 2:17). Le sultan turc voulu savoir à qui appartiendra ses terres. Les juifs se sont fait passés pour des européens, alors le sultan demanda beaucoup plus d'argent, que nos juifs n'avaient pas. La tentative d'implanter une présence juive à Jéricho donc malheureusement échoua.

Quelque temps plus tard le groupe juif acheta des terres sur la plaine côtière, qu'il appela Petah' Tikva, nom initialement donné à Jéricho.

Aujourd'hui, Jéricho compte approximativement 19 000 habitants. C'est la première ville passée sous l'administration de l'Autorité palestinienne le 13 mai 1994 après les premiers accords d'Oslo.

David Mansour votre guide privé en Israël vous organise des journées inoubliables et personnalisées pour tous vos événements! Pour familles, groupes, communautés et individuel en V.I.P

David Mansour : 00972-52-43-34-254 ou david.mansour@gmail.com

Alors à bientôt en Israël!

En conséquence et en application des dispositions du Code de la Propriété Intellectuelle, et notamment des articles L. 122-4 et suivants, il est interdit de reproduire, copier, modifier, transmettre, diffuser, même partiellement, sur tout type de support existant ou à venir, l’un quelconque des éléments figurant sur le site, sans le consentement préalable et écrit de David Mansour

 

 

 


© Conception & Realisation 5766-5777 Meyer Benayoun